• Athlétisme : Hugues Fabrice Zango remporte sa première médaille d’or de l’année 2023
  • Côte d’Ivoire: « l’activité économique a progressé de 7,4% en 2022 ’’ ( UEMOA)
  • Tenue de la 16ème édition du SIAO : L’expression de la résilience du Burkina Faso
  • Lutte contre le terrorisme au Centre-Nord :Le gouverneur rappelle des mesures en vigueur
  • L’Afrique entame la nouvelle année avec un faible nombre de cas de COVID-19 (OMS)
  • Développement du transport aérien au Burkina Faso : Le Premier ministre échange avec le directeur général de l’ASECNA
  • Burkina Faso: Un taux de recouvrement de recettes d’impôts à 109,99% en 2022
  • Vatican : Le pape François fustige le colonialisme de la communauté internationale envers l’Afrique
  • Lutte contre le terrorisme : le Chef de l’Etat reçoit un messager de son homologue tchadien
  • Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 25 janvier 2023
  • Transport aérien : le Chef de l’Etat échange avec l’ASECNA sur la question de l’aéroport de Bobo-Dioulasso
  • Barreau burkinabè : l’Ordre des avocats apporte son soutien au Chef de l’Etat
  • Accusé de déstabilisation : le président de l’UPC, Zéphirin Diabré, porte plainte contre Ibrahima Maïga pour diffamation
  • Burkina: La 8è édition du salon des Banques et PME de l’UEMOA prévue en février
  • OUAGADOUGOU: saisie de bouteilles de gaz butane chez des revendeurs non conformes à la règlementation en janvier 2023
  • Artisanat : le président de la Transition, Ibrahim Traoré, a procédé à l’ouverture solennelle du SIAO 2023
  • Burkina Faso: la France annonce le retrait de ses troupes dans un délai d’un mois
  • Avec « Braquage de pouvoir », Tiken Jah Fakoly ranime la flamme du rebelle
  • Intégration entre le Burkina Faso et le Mali: Environ 900 km à vélo pour soutenir les transitions malienne et burkinabè
  • Fronde de sans-papiers sur les chantiers des JO de Paris 2024
  • Mali/ Plusieurs français preneurs d’otages arrêtés par les forces spéciales

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share
    Colonel-Assimi-Goita

    L’armée malienne annonce avoir mené une opération spéciale qui a abouti à la libération de plusieurs otages. Les preneurs d’otages sont des ressortissants français qui demandaient une rançon où une information importante pour les narcotrafiquants.

    Plusieurs français sont dans les filets des forces de sécurité maliennes à la suite d’une opération d’infiltration rondement menée. A en croire les autorités, des otages ont pu être localisés et libérés par une unité spéciale de l’armée exploitant plusieurs renseignements sur cette sordide affaire. L’opération a été mené le 27 novembre et a connu un franc succès.

    Sur place, l’armée malienne va faire une découverte incroyable. Les preneurs d’otage sont tous des français. Les quatre preneurs d’otages sont un franco-sénégalais, un franco-malien et deux français qui avaient de revendications bine particulières. En effet, ces bandits réclamaient aux otages et leurs parents la somme de 900 millions, sinon une information sur une cache de cocaïne interceptée par la douane.

    Mis aux arrêts, ils devront citer les noms du reste de leur cartel. Les otages libérés sont au nombre de 10 dont des enfants et des femmes, indique un communiqué du ministre de la sécurité et de la protection civile du Mali. La prise d’otage avait eu lieu le 18 novembre 2022. L’enquête se poursuit donc et des surprises de taille arrivent…

    Mali/ Plusieurs français preneurs d’otages arrêtés par les forces spéciales
    Tags:
    Recommended posts