COUPE DU MONDE 2022 AU QATAR | BREEL EMBOLO OFFRE LA VICTOIRE À LA SUISSE CONTRE LE CAMEROUN (1-0)

By in Sport share share share share share share share share share share share share share share share share share share

COUPE DU MONDELa Suisse a réussi son entrée dans le tournoi en battant le Cameroun (1-0), jeudi à Al-Wakrah. C’est un but de Breel Embolo (48e), natif de Yaoundé et tout en retenue lors de sa célébration, qui a donné l’avantage décisif à la Nati, dans cette rencontre équilibrée. L’autre match du groupe G aura lieu en soirée, entre le Brésil et la Serbie.

Breel Embolo

Pas de flamboyance mais une première mission réussie pour la Suisse. La Nati est bien entrée dans son Mondial en dominant le Cameroun sur la plus petite des marges (1-0), jeudi Al-Wakrah. Du sérieux et un but de Breel Embolo (48e) ont permis aux hommes de Murat Yakin de faire craquer des Lions Indomptables trop dociles. La Suisse prend trois points précieux dans un groupe G qui comprend aussi le favori brésilien et la Serbie.

Le film du match
La Nati peut savourer son succès car elle a peiné. Si elle a voulu prendre le contrôle du ballon en début de match, elle a vite été rappelée à l’ordre par les contres des rapides attaquants camerounais. Bryan Mbeumo a filé sur la gauche et est allé solliciter Yann Sommer, Karl Toko-Ekambi a suivi mais aussi raté le cadre (10e). C’est ensuite l’avant-centre Karl-Toko Eric-Maxim Choupo-Moting qui est parti du milieu de terrain pour encore donner du travail au dernier rempart helvète (14e).

EMBOLO CONTENU PUIS RÉALISTE
De quoi calmer les ardeurs des hommes de Yakin d’autant qu’Embolo, né au Cameroun, s’est d’abord montré crispé et hésitant tandis que le maître à jouer Xherdan Shaqiri a clairement manqué de volume et donc d’influence. Malgré une tête dangereuse de Manuel Akanji sur corner (45e+1), la Nati n’a cadré aucun de ses quatre tirs en première période. Les Lions Indomptables ont finalement été les plus menaçants et Silvan Widmer n’était pas loin de la faute dans sa surface sur son intervention in extremis pour devancer Toko Ekambi (35e).


Damien Dorso

Eurosport

Tags:
Recommended posts