Soutien aux personnes vulnérables : 61 Milliards F CFA de vivres et de cash à distribuer

By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share
Distribution gratuite de vivres et de cash transfert au profit des populations vulnérables et des personnes déplacées internes
Ouagadougou, 12 août 2022.

Le Président du Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba a donné le top de départ de l’opération de distribution gratuite de vivres et de cash transfert aux populations vulnérables et personnes déplacées internes, le vendredi 12 août 2022 à Ouagadougou.

3 453 510 personnes sont en urgence alimentaire au Burkina Faso, selon l’analyse de la situation alimentaire du pays consécutive aux travaux du cadre harmonisé tenu au mois de mars 2022.

En vue de leur venir en aide, le gouvernement a décidé de leur offrir des vivres et de l’argent. Le lancement officiel de l’opération de distribution a eu lieu, le vendredi 12 août 2022, à Ouagadougou en présence du Président du Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Aux dires du Premier ministre, Albert Ouédraogo, 3 376 782 personnes vulnérables bénéficieront de cet élan de solidarité du gouvernement.

Parmi elles, 1 537 232 auront des cash transfert et 1 839 550 des vivres et en espèce le tout estimé à 61 milliards F CFA. Loin d’être un coup d’éclat, ce geste traduit selon lui, la volonté du gouvernement d’apporter une assistance aux personnes vulnérables notamment les Personnes déplacées internes (PDI) durant cette période de soudure.

C’est par ailleurs, a ajouté Albert Ouédraogo, un message de solidarité et une invite à chaque citoyen à contribuer un tant soit peu à soulager ces personnes.

Car, « nul n’est assez démuni pour ne pas être solidaire et nul n’est assez nanti pour se passer de la solidarité d’autrui ».

Cette opération est aussi, a souligné le Premier ministre, la traduction de l’engagement des autorités de la Transition et particulièrement du chef de l’Etat à répondre de façon conséquente et efficace à la crise humanitaire que traverse le pays. « Nous sommes venus ce matin pour témoigner notre solidarité à l’ensemble des personnes vulnérables et surtout des déplacées à l’intérieur de nos villes et de nos campagnes. Ce témoignage est pour marquer notre engagement à soutenir et aider ces personnes dans cette période qui est assez dure pour le pays », a indiqué le président du Faso.

Gare aux dealeurs !

En vue de manifester davantage cet engagement à venir en aide aux personnes vulnérables, Paul-Henri Sandaogo Damiba a annoncé que 2/3 des fonds collectés à travers le compte de solidarité ouvert au Trésor public pour soutenir la lutte contre l’insécurité qui s’élèvent à environ 307 millions F CFA seront injectés dans l’opération de distribution de vivres comme une contribution du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

Le chef de l’Etat a, par ailleurs, insisté sur la nécessité d’une conduite transparente de l’opération afin que les fonds mobilisés puissent réellement profiter aux personnes cibles. « Je mets en garde toute personne qui, pour des raisons inavouées, ramera contre le bon déroulement de ce processus. Autrement dit, aucun acte de détournement ou de favoritisme ne sera toléré », a-t-il prévenu.

Paul-Henri Sandaogo Damiba a, en outre, traduit sa reconnaissance aux Partenaires techniques et financiers qui ont accompagné cette initiative.

Dans la même lancée des remerciements, la représentante des bénéficiaires, Delphine Sourwèma, a exprimé toute sa gratitude au gouvernement pour ce geste de solidarité à leur égard. « Cette opération a renforcé notre sentiment d’appartenance à ce pays. Vous avez entendu le cri du cœur des femmes, des hommes et des enfants qui vivent des situations très difficiles dans le silence. Ils sont souvent obligés de tendre la main soit pour quelques grains de riz soit pour une poignée de farine pour nourrir leurs familles au prix de leur dignité. Dans une telle situation où trouver à manger est difficile, nous avions souvent le sentiment d’être abandonnés », a-t-elle confié.

Pour elle, cette opération vient rappeler que le pays n’a pas oublié ceux qui appellent au secours. « Excellence M. le président, rassurez-vous, nous voyons ce que vous faites et nous vous disons courage et merci », a-t-elle déclaré. Bien que reconnaissantes pour cette opération, les PDI ont plaidé pour que le gouvernement les aide avec des Activités génératrices de revenus (AGR) afin de leur permettre de prendre en charge leurs familles.

Nadège YAMEOGO

Irène Jasmine YAO (Stagiaire)

Tags:
Recommended posts