Commission nationale pour la Francophonie : un atelier pour doter le Secrétariat permanent de textes consensuels en phase avec ses missions

By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share
Commission nationale pour la Francophonie : un atelier pour doter le Secrétariat permanent de textes consensuels en phase avec ses missions

La ministre déléguée chargée de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Mme Clarisse Mérindol-Ouoba, a ouvert ce lundi 13 septembre à Banfora, chef-lieu de la région des Cascades, l’atelier de relecture et de validation des textes du Secrétariat permanent de la Commission nationale pour la Francophonie (SP-CNF).

L’atelier, qui devrait également examiner les dossiers de l’Organisation internationale pour la Francophonie (OIF), relatifs aux décisions et engagements pris lors du 17ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement à Erevan, en Arménie, vise à doter le Secrétariat permanent de textes consensuels en phase avec les missions de l’Organisation mère afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle.

A l’ouverture des travaux auxquels prend part les représentants de plusieurs ministères et institutions concernés par les questions de la francophonie, Mme Mérindol-Ouoba a rappelé que « l’OIF, et particulièrement les Commissions nationales créées dans les pays membres, sont appelées à jouer leur rôle au regard du contexte mondial marqué par de nombreuses préoccupations liées aux questions économique, sécuritaire, éducationnelle, juridique, de genre, du numérique etc. ».

Et d’inviter les participants à prêter une attention particulière aux différentes communications qui leur seront présentées durant les cinq jours que vont durer les travaux.

En effet, l’atelier prévoit plusieurs communications suivies d’échanges, le tout à travers des travaux en ateliers et des travaux en plénière.

A noter que le gouverneur de la région des Cascades, Mme Joséphine Kouara-Apiou-Kabore, présente à la cérémonie d’ouverture, s’est dite persuadée de la pertinence des résultats qui sortiront des travaux, au regard de la qualité des participants.

A.O

Tags:
Recommended posts