• Les ruines d’un « temple solaire » vieux de 4500 ans exhumées en Egypte ?
  • Ouahigouya : Deux présumés trafiquants de stupéfiants mis aux arrêts
  • Ecole Nationale des Sous -Officiers d’Active (ENSOA) du Burkina: 67 nouveaux sergents de la 13è promotion « Résilience » sortis en juillet 2022
  • Foot africain: cinq questions pour la saison 2022-2023
  • Football. CAN : « Ne me parlez plus des footballeurs africains », lâche le président de Naples
  • Lutte contre l’extrême pauvreté : le Burkina Faso à l’école de la Chine
  • 72 heures de l’élève diplomate : les enjeux sécuritaires au menu des échanges
  • Football: Bertrand Traoré évincé de l’équipe première d’Aston Villa, il s’entraine désormais avec les U23
  • Zones frontalières Côte d’Ivoire-Burkina Faso : Les populations font des propositions pour renforcer la cohésion et prévenir les conflits
  • Lutte contre le terrorisme : le COTN sollicite l’accompagnement de l’ALT
  • En Italie, un vendeur ambulant nigérian meurt après avoir été roué de coups en pleine rue
  • Au Soudan, le général « Hemetti » estime que le putsch a « échoué à apporter le changement »
  • Dans la Corne de l’Afrique, des enfants menacés par l’envolée du prix des barres nutritives contre la famine
  • Le Maroc prêt à accueillir un imam menacé d’expulsion par la France, selon Gérald Darmanin
  • En Somalie, un ancien responsable des Chabab nommé ministre des affaires religieuses
  • Au Burkina Faso, les habitants d’une ville sous blocus djihadiste menacés de famine
  • La République démocratique du Congo réclame l’expulsion du porte-parole de la mission de l’ONU
  • Lutte contre le terrorisme: des civils tués par mégarde par l’armée, une enquête ouverte
  • Burkina Faso: 6 soldats tués à une vingtaine de kilomètres de Sebba (Yagha)
  • Burkina Faso : « Il y a nécessité que les autorités s’approprient des principes élémentaires du dialogue social », Moussa Diallo
  • Burkina Faso : des dizaines de terroristes neutralisés en une semaine

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    L’armée burkinabè a annoncé lundi avoir neutralisé des dizaines de terroristes dans des opérations menées du 12 au 18 juillet courant.

    Selon un rapport de l’armée, les soldats ont détruit une base terroriste et neutralisé des dizaines de terroristes » le 13 juillet suite à une reconnaissance offensive menée dans des forêts dans le Nord du pays. Des munitions et du matériel de campement ont été récupérés alors qu’un supplétif de l’armée a été tué et huit militaires blessés.

    Le 14 juillet, suite à la disparition de deux supplétifs de l’armée lors de l’attaque contre la localité de Nahi-Mossi, une unité du détachement de Pensa (Centre-Nord) a lancé une opération de recherche, qui a permis de les retrouver sains et saufs.

    Deux jours après, trois soldats, dont deux militaires et un gendarme, ont été tués dans l’explosion d’un engin explosif improvisé, qui a également fait 5 blessés, selon le rapport de l’armée.

    Du 12 au 18 juillet 2021, les Forces Armées Nationales, en coordination avec les autres forces, ont lancé une centaine de patrouilles et des opérations de bouclage dans le Parc Kaboré Tambi dans l’ouest du Burkina Faso.

    Ces actions ont permis de démanteler des sites d’activités illicites et d’interpeller des individus suspects, remis aux services de police et de Gendarmerie pour des investigations, précise le rapport.

    Tags:
    Recommended posts