• Côte d’Ivoire/ Kossonou Odilon s’engage pour 19 milliards de FCFA
  • Pegasus : l’Algérie condamne et se dit « profondément préoccupée »
  • Côte d’Ivoire/ Les employés ivoiriens d’Air-Afrique réclament 6 milliards à l’État
  • Sécurité: de nouveaux équipements pour renforcer la logistique de la Police Nationale
  • Covid-19 : vers la production de vaccins en Afrique du Sud
  • Crise à la CENI: Newton Ahmed Barry remplacé par Adama Kafando, le controversé Sao Naaba maintenu (Conseil des ministres)
  • Contrôle des prix et de la qualité des produits de grande consommation : 1154 tonnes de fer et 109327 feuilles de tôle non conformes saisies
  • Lutte contre la COVID-19 : Le peuple américain fait don du vaccin Johnson and Johnson au Burkina Faso
  • Burkina : Les GAR-SI, des unités pour anticiper et déjouer les attaques terroristes (ministre)
  • Covid : Roch Kaboré appelle les Burkinabè à renouer avec les gestes barrières
  • Burkina Faso : l’armée repousse une attaque et neutralise deux terroristes dans l’est du pays
  • Obligations de relance : 1.803 milliards de FCFA déjà levés par les Etats de l’Umoa
  • Burkina Faso : des dizaines de terroristes neutralisés en une semaine
  • Belgique : La situation des grévistes de la faim menace d’un «drame imminent»
  • Logiciel espion Pegasus : un téléphone d’Emmanuel Macron figure sur une liste de cibles
  • Bale jubile après le départ de Zidane !
  • Mali: l’homme fort du Mali échappe à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Tunisie: le ministre de la Santé limogé en plein pic de contamination
  • Pegasus : des opposants africains mis sous surveillance
  • Côte d’Ivoire-AIP/ Le président Ouattara souhaite la poursuite des étapes pour la réconciliation nationale
  • Inondations: la Belgique se recueille en hommage aux victimes

    By in International share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    La Belgique rend hommage aux victimes des inondations qui ont dévasté la région de Liège. Une journée de « deuil national » sera décrétée, c’est une première depuis 2016.

    © NICOLAS MAETERLINCK © 2019 AFP Les dégâts provoqués par des inondations à Pepinster, le 17 juillet 2021 en Belgique (photo d’illustration)

    La Belgique rend hommage ce mardi aux victimes des inondations d’une ampleur inédite qui ont dévasté la région de Liège les 14 et 15 juillet, avec une journée de « deuil national » marquée par une minute de silence que tout le pays est appelé à observer à midi.

    Selon un bilan encore provisoire, lundi soir, les fortes crues dues à des pluies diluviennes, qui ont provoqué l’effondrement de dizaines de maisons, ont coûté la vie à 31 personnes. Et 70 autres étaient « toujours portées disparues ou injoignables », selon le centre de crise, un chiffre qui a diminué ces dernières 48 heures au fur et à mesure du rétablissement des contacts téléphoniques.

    La vallée de la Vesdre, un affluent de la Meuse sorti de son lit sous l’effet des trombes d’eau et de la saturation d’un barrage, concentre au moins la moitié des victimes, selon des élus locaux. Chaudfontaine, Trooz, Dison, Pepinster, Angleur ou Chênée, près de Liège, comptent parmi les localités ravagées, où l’eau s’est infiltrée partout, parfois jusqu’à plusieurs mètres de hauteur.

    Une minute de silence en hommage aux victimes

    C’est le cas aussi de Verviers, où sont attendus mardi en fin de matinée le roi des Belges Philippe et le Premier ministre Alexander De Croo pour l’hommage officiel, en présence d’élus et responsables wallons.

    Le roi et le Premier ministre s’entretiendront avec des secouristes et des victimes, avant que les sirènes de la caserne de la commune ne retentissent à 12h00 précises, selon le programme communiqué par le ministère de l’Intérieur.

    Suivra la minute de silence, que toute la Belgique est appelée à respecter, notamment dans les bâtiments officiels et les services publics. Tous les drapeaux seront en berne pour la journée.

    Recueillement aux JO de Tokyo
    Les athlètes belges présents à Tokyo pour les Jeux olympiques seront à l’unisson de leur pays, tandis qu’à Bruxelles, bus, métros et trams marqueront l’arrêt pendant une minute. Depuis vendredi, l’eau s’est progressivement retirée dévoilant un paysage de désolation: maisons éventrées, voitures empilées, branchages et détritus amoncelés contre des ponts.

    Les sinistrés s’emploient à nettoyer les habitations et les rues, aidés de bénévoles venus parfois de l’étranger. Parallèlement, les secours poursuivent des opérations de recherches dans les lieux les plus touchés, et la sécurisation de nombreux bâtiments qui menacent de s’effondrer.

    Ces inondations sont « sans aucun précédent dans notre pays », avait déclaré vendredi Alexander De Croo en annonçant ce jour de deuil, à la veille de la fête nationale du 21 juillet qui sera célébrée de manière restreinte. La ville de Bruxelles a annulé son « Bal national » et celle de Namur, capitale de la Wallonie, son feu d’artifice.

    D’autres pays touchés par les intempéries

    C’est la première fois depuis 2016 que la Belgique observe un deuil national. Trois jours de deuil avaient été décrétés cette année-là à la suite des attentats jihadistes qui avaient fait 32 morts et plus de 340 blessés à Bruxelles.

    Outre les catastrophes majeures, les décès de personnalités importantes et de membres de la famille royale peuvent aussi être marqués par un ou plusieurs jours de deuil dans tout le royaume.

    Les fortes crues de la semaine dernière ont également touché le Luxembourg, les Pays-Bas et surtout l’Allemagne, où les autorités ont déploré au moins 165 morts selon un bilan provisoire.

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts