• Les ruines d’un « temple solaire » vieux de 4500 ans exhumées en Egypte ?
  • Ouahigouya : Deux présumés trafiquants de stupéfiants mis aux arrêts
  • Ecole Nationale des Sous -Officiers d’Active (ENSOA) du Burkina: 67 nouveaux sergents de la 13è promotion « Résilience » sortis en juillet 2022
  • Foot africain: cinq questions pour la saison 2022-2023
  • Football. CAN : « Ne me parlez plus des footballeurs africains », lâche le président de Naples
  • Lutte contre l’extrême pauvreté : le Burkina Faso à l’école de la Chine
  • 72 heures de l’élève diplomate : les enjeux sécuritaires au menu des échanges
  • Football: Bertrand Traoré évincé de l’équipe première d’Aston Villa, il s’entraine désormais avec les U23
  • Zones frontalières Côte d’Ivoire-Burkina Faso : Les populations font des propositions pour renforcer la cohésion et prévenir les conflits
  • Lutte contre le terrorisme : le COTN sollicite l’accompagnement de l’ALT
  • En Italie, un vendeur ambulant nigérian meurt après avoir été roué de coups en pleine rue
  • Au Soudan, le général « Hemetti » estime que le putsch a « échoué à apporter le changement »
  • Dans la Corne de l’Afrique, des enfants menacés par l’envolée du prix des barres nutritives contre la famine
  • Le Maroc prêt à accueillir un imam menacé d’expulsion par la France, selon Gérald Darmanin
  • En Somalie, un ancien responsable des Chabab nommé ministre des affaires religieuses
  • Au Burkina Faso, les habitants d’une ville sous blocus djihadiste menacés de famine
  • La République démocratique du Congo réclame l’expulsion du porte-parole de la mission de l’ONU
  • Lutte contre le terrorisme: des civils tués par mégarde par l’armée, une enquête ouverte
  • Burkina Faso: 6 soldats tués à une vingtaine de kilomètres de Sebba (Yagha)
  • Burkina Faso : « Il y a nécessité que les autorités s’approprient des principes élémentaires du dialogue social », Moussa Diallo
  • Côte d’Ivoire-AIP/ Le président Ouattara souhaite la poursuite des étapes pour la réconciliation nationale

    By in Côte d’Ivoire share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Le président de la République, Alassane Ouattara, a souhaité, mardi 20 juillet 2021, que les étapes enclenchées pour la cohésion sociale et la réconciliation nationale puissent continuer de se renforcer pour que la Côte d’Ivoire demeure en paix.

    « Je voudrais (…) que les étapes qui ont été entreprises pour la cohésion sociale et la réconciliation puissent continuer de se renforcer pour que la Côte d’Ivoire continue de vivre en paix », a déclaré le président Ouattara, à la fin de la prière de la Tabaski 2021 à la grande mosquée de la Riviera 2.

    Dans le cadre de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale, le président Alassane Ouattara a initié plusieurs actions dont la libération et le retour d’exil de plusieurs dignitaires de l’opposition, au nombre desquels l’ex-président Laurent Gbagbo, rentré au pays le 17 juin 2021.

    Le chef de l’Etat a également tenu à assurer les populations le fait qu’il « veille » sur leur sécurité.

    « Je voudrais assurer nos compatriotes que, par la grâce du seigneur, nous veillons à la sécurité de nos concitoyens et qu’ils peuvent être rassurés », a-t-il dit, souhaitant une bonne fête de Tabaski à tous ses compatriotes.

    La prière de la Tabaski à la grande mosquée de la Riviera 2 a été dite par l’imam Moumouni Traoré.

    L’Aïd al-Adha signifiant « fête du sacrifice » ou l’Aïd-el-Kebir est la plus importante des fêtes musulmanes. Elle est appelée Tabaski dans les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale et a lieu le 10 du mois de dhou al-hijja, le dernier mois du calendrier musulman, après waqfat Arafa ou station sur le mont Arafat et marque chaque année la fin du Hadj.

    (AIP)

    Tags:
    Recommended posts