• Côte d’Ivoire/ Kossonou Odilon s’engage pour 19 milliards de FCFA
  • Pegasus : l’Algérie condamne et se dit « profondément préoccupée »
  • Côte d’Ivoire/ Les employés ivoiriens d’Air-Afrique réclament 6 milliards à l’État
  • Sécurité: de nouveaux équipements pour renforcer la logistique de la Police Nationale
  • Covid-19 : vers la production de vaccins en Afrique du Sud
  • Crise à la CENI: Newton Ahmed Barry remplacé par Adama Kafando, le controversé Sao Naaba maintenu (Conseil des ministres)
  • Contrôle des prix et de la qualité des produits de grande consommation : 1154 tonnes de fer et 109327 feuilles de tôle non conformes saisies
  • Lutte contre la COVID-19 : Le peuple américain fait don du vaccin Johnson and Johnson au Burkina Faso
  • Burkina : Les GAR-SI, des unités pour anticiper et déjouer les attaques terroristes (ministre)
  • Covid : Roch Kaboré appelle les Burkinabè à renouer avec les gestes barrières
  • Burkina Faso : l’armée repousse une attaque et neutralise deux terroristes dans l’est du pays
  • Obligations de relance : 1.803 milliards de FCFA déjà levés par les Etats de l’Umoa
  • Burkina Faso : des dizaines de terroristes neutralisés en une semaine
  • Belgique : La situation des grévistes de la faim menace d’un «drame imminent»
  • Logiciel espion Pegasus : un téléphone d’Emmanuel Macron figure sur une liste de cibles
  • Bale jubile après le départ de Zidane !
  • Mali: l’homme fort du Mali échappe à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Tunisie: le ministre de la Santé limogé en plein pic de contamination
  • Pegasus : des opposants africains mis sous surveillance
  • Côte d’Ivoire-AIP/ Le président Ouattara souhaite la poursuite des étapes pour la réconciliation nationale
  • Vidéos incitant à la haine contre des Burkinabè : des organisation de la société civiles interpellent l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire

    By in Analyses share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Dans cette lettre, la Convergence citoyenne et panafricaine (CCP) et l’Alliance pour la défense de la patrie (ADP), deux (2) organisations de la société civile burkinabè engagées dans la défense des droits humains, traduisent des inquiétudes à l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Burkina, suite à la publication sur les réseaux sociaux de vidéos appelants les populations ivoiriennes à une “chasse à l’homme” contre la communauté burkinabè vivant sur la lagune Ébrié. Ci-dessous leur réaction.

    « Excellence Monsieur l’Ambassadeur, Nous venons par la présente vous faire part de nos inquiétudes suite à la publication sur les réseaux sociaux de vidéos appelants les populations ivoiriennes à une “chasse à l’homme” contre la communauté burkinabè établie en Côte d’Ivoire.

    En effet, ces vidéos seraient l’œuvre d’activistes ivoiriens résidents à l’extérieur de la Côte d’Ivoire qui sur la base de propos préconçus et mensongers distillent la haine via les réseaux sociaux contre la communauté burkinabè.

    Notre inquiétude est d’autant plus grande qu’il y a juste quelques jours sur la base d’un simple fake news, il a été donné à voir une forte violence déployée par une catégorie d’Ivoiriens à l’encontre de la communauté nigérienne dans plusieurs quartiers d’Abidjan et des localités en Côte d’Ivoire.

    Malheureusement, cette situation a engendré un décès de nationalité nigérienne, plus d’une vingtaine de blessés et de nombreux dégâts matériels.

    Fort heureusement la prompte et vigoureuse réaction de l’autorité en Côte d’Ivoire aura permis de stopper cette folie meurtrière avec en clé plusieurs arrestations et une condamnation déjà prononcée par la justice.

    C’est pour nous l’occasion de saluer la fraternité légendaire entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire matérialisée par un Traité d’amitié et de coopération (TAC) sous la conduite actuelle des Présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Dramane Ouattara.

    Aussi, souhaitons-nous que les auteurs de ces dites vidéos soient rappelés à l’ordre par l’autorité et la justice ivoirienne afin de tuer dans l’œuf toutes les velléités d’entraves à notre marche commune et notre vivre ensemble.

    La convergence citoyenne et panafricaine (CCP) et l’alliance pour la défense de la patrie (ADP) sont deux (2) organisations de la société civile burkinabè engagées dans la défense des droits humains. Tout en vous souhaitant bonne réception, veuillez agréer S.E.M l’ambassadeur, l’expression de notre haute considération. Ont signé :

    Convergence Citoyenne et Panafricaine (CCP)

    Ousmane SO (Président)

    Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP)

    Abraham BADOLO

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts