• Burkina : Les actions du CN-CMAPR présentées aux membres du gouvernement
  • Vidéos incitant à la haine contre des Burkinabè : des organisation de la société civiles interpellent l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire
  • Meeting de Marseille : la Burkinabè Marthe Koala se pare d’or
  • La France n’a pas l’intention d’installer une base militaire au Burkina Faso (Le Drian)
  • Mali : Décryptage : Le civil et le militaire
  • La Chine espère signer de nouveaux documents de coopération dans le cadre de l’ICR avec le Burkina Faso, selon le ministre chinois des Affaires étrangères
  • Koulpelogo: un homme abattu à Comin-Yanga
  • La recherche et le sauvetage maritime, deux priorités au cœur d’un séminaire de l’institut de sécurité maritime inter-régionale de la mer
  • Dembélé, le Barça craque et menace
  • Messi, ça devient inquiétant
  • Macron giflé: qui est Damien Tarel, l’homme interpellé?
  • Macron giflé dans la Drôme : ce que l’on sait des deux personnes interpellées
  • Le chef d’état-major général des Armées ivoirien annonce le recrutement de 3.000 jeunes
  • PSG: Mbappé a dû expliquer à Neymar « la mentalité française »
  • Awards de la presse numérique : le groupe Weblogy trois fois leader!
  • Réconciliation nationale au Burkina Faso: Zéphirin Diabré déroule son plan d’action
  • Athlétisme : la médaille d’or pour Hugues Fabrice Zango au meeting de Montreuil
  • Burkina Faso: Sauve qui peut des populations de plusieurs villages de la Tapoa suite aux menaces des terroristes
  • UEMOA : La production vivrière estimée à 70 millions de tonnes pour la campagne 2020/2021
  • Burkina Faso : Le groupe parlementaire CDP demande au gouvernement de trouver des solutions face à la crise scolaire
  • Burkina Faso – Réconciliation : Zéphirin Diabré invite Blaise Compaoré à rentrer et à aller voir le juge

    By in Politique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Le ministre en charge de la Réconciliation nationale, Zéphirin Diabré a invité mardi, l’ancien président Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire et tous les autres exilés, à rentrer au Burkina Faso et à aller voir le juge.

    «Pour toutes les personnes qui sont exilées hors du pays ou se considèrent comme exilés, nous les invitons à revenir au Faso», a déclaré, à Ouagadougou, le ministre en charge de la Réconciliation nationale, Zéphirin Diabré.

    Il a indiqué que les exilés qui n’ont pas de dossiers judiciaires, pourront vaquer librement à leurs occupations «sans aucune entrave» à leurs retours.

    «S’il y a des menaces de la part d’autres citoyens à leur égard, on peut assurer d’une certaine manière leur sécurité», a-t-il précisé.

    Concernant, les exilés qui ont «un dossier à la justice, (comme l’ancien président Compaoré), si vous rentrez, vous partez voir le juge, qui que vous soyez», a-t-il poursuivi.

    Selon Zéphirin Diabré, «il est hors de question et ce n’est même pas possible que le gouvernement interfère dans un dossier de justice en cours».

    «Les dossiers de justice quelles qu’ils soient suivent leurs procédures jusqu’à leur aboutissement par, soit une condamnation, soit une non condamnation», a-t-il affirmé.

    Le ministre en charge de la Réconciliation nationale répondait ainsi à la question d’un journaliste qui voulait savoir le contenu de ses échanges avec l’ancien président Compaoré lors de son voyage en Côte d’Ivoire, en mai dernier.

    L’ex chef de file de l’opposition politique a déclaré que l’objectif de son voyage en Côte d’Ivoire en mai dernier, «était de porter un message au président ivoirien (Alassane Ouattara) sur instruction du président du Faso (Roch Kaboré) pour lui expliquer la démarche de réconciliation au Burkina Faso» et non de rencontrer l’ancien président Compaoré.

    Zéphirin Diabré a soutenu que la question de l’ancien président Blaise Compaoré s’est invitée aux échanges et les autorités ivoiriennes lui ont suggéré de parler avec celui-ci et elles ont organisé la rencontre.

    «Cela a été l’occasion pour moi de lui dire ainsi qu’à ses collaborateurs, les principes autour desquels, la réconciliation se fait notamment concernant la question des exilés», a assuré Zéphirin Diabré.

    Agence d’Information du Burkina

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts