• Burkina : Les actions du CN-CMAPR présentées aux membres du gouvernement
  • Vidéos incitant à la haine contre des Burkinabè : des organisation de la société civiles interpellent l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire
  • Meeting de Marseille : la Burkinabè Marthe Koala se pare d’or
  • La France n’a pas l’intention d’installer une base militaire au Burkina Faso (Le Drian)
  • Mali : Décryptage : Le civil et le militaire
  • La Chine espère signer de nouveaux documents de coopération dans le cadre de l’ICR avec le Burkina Faso, selon le ministre chinois des Affaires étrangères
  • Koulpelogo: un homme abattu à Comin-Yanga
  • La recherche et le sauvetage maritime, deux priorités au cœur d’un séminaire de l’institut de sécurité maritime inter-régionale de la mer
  • Dembélé, le Barça craque et menace
  • Messi, ça devient inquiétant
  • Macron giflé: qui est Damien Tarel, l’homme interpellé?
  • Macron giflé dans la Drôme : ce que l’on sait des deux personnes interpellées
  • Le chef d’état-major général des Armées ivoirien annonce le recrutement de 3.000 jeunes
  • PSG: Mbappé a dû expliquer à Neymar « la mentalité française »
  • Awards de la presse numérique : le groupe Weblogy trois fois leader!
  • Réconciliation nationale au Burkina Faso: Zéphirin Diabré déroule son plan d’action
  • Athlétisme : la médaille d’or pour Hugues Fabrice Zango au meeting de Montreuil
  • Burkina Faso: Sauve qui peut des populations de plusieurs villages de la Tapoa suite aux menaces des terroristes
  • UEMOA : La production vivrière estimée à 70 millions de tonnes pour la campagne 2020/2021
  • Burkina Faso : Le groupe parlementaire CDP demande au gouvernement de trouver des solutions face à la crise scolaire
  • Burkina/Insécurité : Le PM réaffirme la nécessité de maintenir le couvre-feu

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Le Premier ministre Christophe Dabiré a réaffirmé jeudi, la nécessité de maintenir le couvre-feu dans certaines localités burkinabè, pour empêcher entre autres, l’approvisionnement des terroristes.

    « Vous savez bien que les terroristes s’approvisionnent dans nos marchés, chez les commerçants et qu’ils attendent les heures les mieux indiquées pour aller se servir. S’il n’y a pas de couvre-feu pour permettre aux gouverneurs et aux hauts-commissaires de travailler avec une certaine sérénité, nous allons avoir des soucis », a insisté Christophe Joseph Marie Dabiré.

    Le chef du gouvernement qui s »exprimait jeudi, lors de son discours sur la situation de la Nation, a rappelé que la loi qui encadre le couvre-feu, court jusqu’au 12 juillet 2021.

    Le Premier ministre a expliqué qu’après une évaluation de la situation sécuritaire dans les régions touchées par les attaques terroristes, les rapports établis par les gouverneurs de ces régions concernées affirment à l’unanimité qu’il ne faudra pas suspendre l’Etat d’urgence dans ces localités.

    Au regard de la difficile situation sécuritaire que connaît le pays, Christophe Dabiré a expliqué à la représentation nationale l’intention du gouvernement de proroger l’Etat d’urgence.

    « Une intention, selon Christophe Joseph Marie Dabiré qui va dans le bon sens. »
    L’Etat d’urgence est en vigueur depuis décembre 2018 dans plusieurs provinces du Burkina Faso, pays en proie à des attaques terroristes récurrentes et meurtrières. Sa prorogation a été faite sur 12 mois à partir de janvier 2020 dans 14 provinces.

    Agence d’Information du Burkina (AIB)

    Rasmané ZONGO (stagiaire)

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts