• Burkina : Les actions du CN-CMAPR présentées aux membres du gouvernement
  • Vidéos incitant à la haine contre des Burkinabè : des organisation de la société civiles interpellent l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire
  • Meeting de Marseille : la Burkinabè Marthe Koala se pare d’or
  • La France n’a pas l’intention d’installer une base militaire au Burkina Faso (Le Drian)
  • Mali : Décryptage : Le civil et le militaire
  • La Chine espère signer de nouveaux documents de coopération dans le cadre de l’ICR avec le Burkina Faso, selon le ministre chinois des Affaires étrangères
  • Koulpelogo: un homme abattu à Comin-Yanga
  • La recherche et le sauvetage maritime, deux priorités au cœur d’un séminaire de l’institut de sécurité maritime inter-régionale de la mer
  • Dembélé, le Barça craque et menace
  • Messi, ça devient inquiétant
  • Macron giflé: qui est Damien Tarel, l’homme interpellé?
  • Macron giflé dans la Drôme : ce que l’on sait des deux personnes interpellées
  • Le chef d’état-major général des Armées ivoirien annonce le recrutement de 3.000 jeunes
  • PSG: Mbappé a dû expliquer à Neymar « la mentalité française »
  • Awards de la presse numérique : le groupe Weblogy trois fois leader!
  • Réconciliation nationale au Burkina Faso: Zéphirin Diabré déroule son plan d’action
  • Athlétisme : la médaille d’or pour Hugues Fabrice Zango au meeting de Montreuil
  • Burkina Faso: Sauve qui peut des populations de plusieurs villages de la Tapoa suite aux menaces des terroristes
  • UEMOA : La production vivrière estimée à 70 millions de tonnes pour la campagne 2020/2021
  • Burkina Faso : Le groupe parlementaire CDP demande au gouvernement de trouver des solutions face à la crise scolaire
  • Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a organisé ce mercredi 5 mai 2021 une conférence sur la situation alimentaire et nutritionnelle et les prévisions saisonnières agro-hydro- climatique pour les pays de la zone soudano-sahélienne pour la période de l’année 2021-2022. Ces prévisions visent à porter à la connaissance du public les informations relatives à la situation alimentaire et à la campagne agricole 2021-2022.

    Informer et mieux anticiper afin de prévenir des catastrophes liées à la situation alimentaire et nutritionnelle ainsi que les tendances de la saison des pluies et les écoulements des principaux cours d’eaux pour mieux préparer la campagne agricole 2021-2022. C’est l’objectif que s’est fixé le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) dans ses treize (13) pays membres.

    Pour Dr Abdoulaye Mohamadou, Secrétaire exécutif du CILSS, la production céréalière de la campagne agricole 2021-2022 est estimée à 74,3 millions de tonne, soit une hausse de 0,6% comparée à la campagne écoulée. Sur le plan de l’approvisionnement des marchés et des prix, les denrées alimentaires restent élevées sur l’ensemble des marchés de la région.

    Au niveau pastoral, les fourrages et les ressources en eaux sont dans l’ensemble satisfaisants. Toutefois, l’accès aux ressources pastorales demeure toujours très limité dans le bassin du Lac Tchad et dans la région du Liptako-Gourma à cause de l’insécurité civile. La situation nutritionnelle demeure inquiétante dans l’ensemble de la région. En 2020, plus de 1,5 millions d’enfants de 6 à 59 mois ont été admis à la récupération nutritionnelle dans les pays sahéliens.

    Concernant les prévisions saisonnières agro-hydo-climatiques pour les zones sahélienne et soudanienne, il est attendu une saison de pluies 2021 globalement humide avec des cumuls de pluies supérieurs ou équivalent à la moyenne sur la bande sahélienne allant du Centre-Ouest du Mali au Tchad, en passant par le Niger et le Burkina Faso couvrant les parties Nord du Nigéria, du Bénin, du Togo, de la Côte d’Ivoire et l’extrême Nord-Est de la Guinée.

    Les dates de début de saison de pluies seront précoces sur certaines régions et la date de fin de saison globalement tardives à normales sur presque toutes les bandes sahélienne et soudanienne, avec des séquences sèches longues et des écoulements.

    Sibdou Saratou Cissé

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts