• Burkina : Les actions du CN-CMAPR présentées aux membres du gouvernement
  • Vidéos incitant à la haine contre des Burkinabè : des organisation de la société civiles interpellent l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire
  • Meeting de Marseille : la Burkinabè Marthe Koala se pare d’or
  • La France n’a pas l’intention d’installer une base militaire au Burkina Faso (Le Drian)
  • Mali : Décryptage : Le civil et le militaire
  • La Chine espère signer de nouveaux documents de coopération dans le cadre de l’ICR avec le Burkina Faso, selon le ministre chinois des Affaires étrangères
  • Koulpelogo: un homme abattu à Comin-Yanga
  • La recherche et le sauvetage maritime, deux priorités au cœur d’un séminaire de l’institut de sécurité maritime inter-régionale de la mer
  • Dembélé, le Barça craque et menace
  • Messi, ça devient inquiétant
  • Macron giflé: qui est Damien Tarel, l’homme interpellé?
  • Macron giflé dans la Drôme : ce que l’on sait des deux personnes interpellées
  • Le chef d’état-major général des Armées ivoirien annonce le recrutement de 3.000 jeunes
  • PSG: Mbappé a dû expliquer à Neymar « la mentalité française »
  • Awards de la presse numérique : le groupe Weblogy trois fois leader!
  • Réconciliation nationale au Burkina Faso: Zéphirin Diabré déroule son plan d’action
  • Athlétisme : la médaille d’or pour Hugues Fabrice Zango au meeting de Montreuil
  • Burkina Faso: Sauve qui peut des populations de plusieurs villages de la Tapoa suite aux menaces des terroristes
  • UEMOA : La production vivrière estimée à 70 millions de tonnes pour la campagne 2020/2021
  • Burkina Faso : Le groupe parlementaire CDP demande au gouvernement de trouver des solutions face à la crise scolaire
  • Politique : Le développement du Passoré au cœur d’une rencontre du MPP

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Le bureau de la section provinciale du Mouvement du peuple pour le progrès( MPP) du Passoré a tenu ce dimanche 2 mai 2021, à Yako sa première conférence provinciale de l’année 2021. Il s’est agi de passer en revue la vie du parti et les questions de développement de la province.

    Ils étaient très nombreux, les membres de la section provinciale, des sous sections communales, des comités des villages et des secteurs ainsi que les partis invités à sortir nombreux ce dimanche 2 mai 2021 à la maison des jeunes de Yako pour prendre part à la conférence provinciale du Mouvement du peuple pour le progrès( MPP) du Passoré.

    Selon le secrétaire général de la section provinciale du parti au Passoré, Réné Bila Zida, cette conférence, la première du genre au titre de l’année 2021 s’inscrit dans le cadre des activités du parti mentionné dans les statuts et règlements intérieurs du parti au pouvoir.

    Réné Bila Zida a indiqué qu’aucun membre du parti n’a été suspendu au Passoré. malgré les difficultés que rencontrent certains cadres du parti dans la province.

    Lesquels statuts a indiqué M. Zida stipulent la tenue annuelle de deux conférences provinciales pour le compte du parti.

    Au cours de ce premier rendez-vous du Passoré , les camarades militants ont eu droit à plusieurs exposés qui ont abouti à des échanges et des débats sur l’ensemble des exposés.

    De façon spécifique, les échanges ont porté entre autres sur la vie du parti, les préoccupations des militants et des questions de développement de la province.

    A entendre le directeur provincial de campagne du MPP et nouvel élu local au Passoré, François Sawadogo, cette rencontre a été une opportunité pour les camarades militants d’exprimer à bâtons rompus leurs préoccupations.

    «Au cours des échanges nous avons travaillé dans le sens de la consolidation de nos acquis et de la cohésion entre les militants. Cela a aussi été une occasion pour la représentante du parti, la ministre de l’Action humanitaire, Laurence Marie Helène Marchall Ilboudo de venir écouter les préoccupations des membres au Passoré » a ajouté François Sawadigo.

    A la mission du bureau politique national conduite par la Ministre Hélène Marie Laurence

    Marchall/ Ilboudo, les camarades n’ont pas hésité à poser des préoccupations liées au développement du Passoré notamment les questions de routes, d’eau, de financement des activités des femmes.

    Toutefois ils se sont réjouis de la réalisation de certaines infrastructures qui ont été faites dans le domaine de la santé et de l’éducation.

    «Cela a permis au ministre de prendre ces informations et de s’engager à aller faire le plaidoyer dans le sens de la réalisation de ces infrastructures de développement. Nous nous sommes aussi intéressés à la situation de nation, et à l’analyse les dernières élections de novembre dernier», a conclu François Sawadogo.

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts