• Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022
  • Répression des élèves à Koudougou : La CRS a franchi le rubicond, selon le F-SYNTER
  • Burkina Faso: le ministre de la Réconciliation en Côte d’Ivoire pour rencontrer Compaoré
  • Mali: Projet de découpage territorial : Une œuvre qui menace la cohésion et l’unité nationales!
  • Bam : L’axe Guibaré- Koundla désormais praticable
  • Burkina : Azalaï Hôtel Indépendance perd une bataille dans son combat pour se faire indemniser
  • UEMOA : Baisse de 6,7% des soumissions sur le guichet des adjudications de la BCEAO en mars
  • Attaques terroristes au Burkina : plus de 17 500 personnes déplacées en l’espace de 10 jours
  • Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 05 mai 2021
  • Eden Hazard riant aux larmes après l’élimination du Real Madrid provoque l’indignation
  • Chelsea – Real Madrid : la preuve frappante de la soirée cauchemar de Benzema et Hazard
  • Mali : un journaliste français annonce avoir été enlevé par des djihadistes
  • Attaque Kodyel: le Gouvernement salue la bravoure des « Volontaires pour la Défense de la Patrie »
  • Burkina Faso: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025
  • Foot européen : Mahrez a douché les prétentions du PSG, Man City enfin en finale de la C1 après 51 ans d’attente
  • Coupe du monde 2022: des qualifications africaines reportées à septembre
  • Assises nationales : Le ministre OUARO prend conseils auprès du président du Conseil économique et social(CES)
  • Terrorisme au Burkina Faso: L’opposition dénonce le silence du gouvernement face aux attaques terroristes
  • Politique : Le développement du Passoré au cœur d’une rencontre du MPP
  • Burkina : le prix du test-Covid passe de 50 000 à 25 000 FCFA
  • Centre de radiothérapie: Inauguré en grande pompe, ce nouveau centre révèle notre misère organisationnelle et notre incapacité à la réflexion

    By in Santé share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Nous l’avons inauguré en grande pompe en présence du Président du Faso, du Premier ministre, du Ministre de la Santé et du haut gratin de la république. Nous avons félicité la nation de s’être dotée enfin d’un centre de radiothérapie.

    Cependant, au-delà du folklore, ce que révèle le nouveau centre de radiothérapie n’est autre que notre misère organisationnelle et notre incapacité à la réflexion pour doter notre pays d’une stratégie de développement.

    En effet, les bonnes pratiques auraient voulu que ce centre soit fonctionnel avant d’être inauguré en grande pompe.

    Mais c’est après l’inauguration du centre dont la construction a commencé il y a de cela deux ans que nous réfléchissons à la manière de l’administrer ; à la tarification ; aux personnels qui doivent le faire fonctionner ; à la maintenance … jusqu’à ce que je me pose la question si nous avons les compétences requises pour faire fonctionner ce centre. Je laisse chacun juger de cela, car les mots que je pourrai utiliser risque de ne pas être aimables.

    Les Quatari devraient se dire : “voilà encore des miskine qui sont incapables même de faire fonctionner un centre qu’on leur a offert.”

    Je rêve du jour où nous aurons notre propre stratégie de développement de manière générale, mais dans la santé particulièrement. Une stratégie qui anticipe et qui intègre même les urgences dans un plan global de développement.

    Une stratégie sur laquelle les partenaires viendront se greffer pour nous accompagner dans nos visions et dans nos priorités. Car de ce que je vois aujourd’hui, les uns et les autres sont motivés par des per diem, et non par une vision stratégique de développement.

    Dr Arouna Louré

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts