• Mali : ALTERNATIVE AUX ARMES DANS LES REGIONS DU NORD : La Jeunesse Imaghrane montre la voie à suivre à travers le maraichage en plein désert
  • Angleterre : Kelechi Iheanacho fait tomber un record de Didier Drogba
  • Europe : La Super League officiellement lancée
  • Nouveau classement féminin FIFA: Le Top 10 africain
  • Assassinat de Sankara : la France remet un « dernier lot » de documents au Burkina
  • Burkina Faso : une réconciliation nationale réussie sera difficile avec des acteurs politiques mesquins
  • Religion : une discorde éclate au sein de la communauté musulmane en plein mois de Ramadan
  • Salon régional de l’artisanat 2021 : 300 exposants attendus à Ziniaré
  • Burkina Faso: Bonne nouvelle pour les habitants de Ouagadougou, le maire Armand Béouindé veut enfin fermer la carrière de Pissy
  • Lutte contre la COVID-19 au Burkina : « La vaccination sera volontaire et non obligatoire », ministre de la Santé
  • Coopération bilatérale : Le président du Conseil de la confédération suisse en visite de travail au Burkina
  • Riposte à la Covid-19 : 1 million 380 mille Burkinabè seront vaccinés pour la première phase
  • Mouvement du peuple pour le progrès: 115 militants sanctionnés pour indiscipline
  • L’acteur Moussa Théophile Sowié, qui jouait le postier dans « Les Visiteurs », est décédé
  • Centre de radiothérapie: Inauguré en grande pompe, ce nouveau centre révèle notre misère organisationnelle et notre incapacité à la réflexion
  • Terrorisme: la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso renforcent leur coopération
  • Ecobank Côte d’Ivoire remporte le prix de Meilleure Banque pour le Cash Management en Côte d’Ivoire
  • La violente arrestation de George Floyd a bien provoqué sa mort
  • Le lent crépuscule du prince Philip
  • Projets d’adduction en eau potable, d’assainissement, d’utilisations des appareils électriques dans l’espace Cedeao: les pays membres adoptent des normes
  • Après l’incident de Banfora, l’escorte féminine de la Police nationale traduit sa reconnaissance au Médiateur du Faso

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Une délégation de l’équipe d’escorte féminine de la Police nationale, conduite par le capitaine Charles Victor Bonsa, Commandant de la section, a été reçue mercredi en audience par Mme Saran SERE SEREME, Médiateur du Faso. Une démarche qui vise à lui témoigner leur reconnaissance pour son soutien à l’équipe de la section féminine motorisée forte de 42 membres, lors de la commémoration de la fête de l’indépendance à Banfora.

    Le 11 décembre 2020 à Banfora, pendant la parade, cette équipe de trois membres de l’escorte féminine a eu un incident devant la tribune officielle. Il s’agit d’une chute due à l’introduction artisanale d’une nouvelle pièce métallique à l’engin motorisé 600 Cl qu’elles conduisaient dans l’espoir de renforcer son port, ont expliqué les responsables de la Police nationale..

    Face à cette situation délicate pour le moral des « filles », le Médiateur du Faso s’est immédiatement déportée après la cérémonie officielle sur les lieux de stationnement, dans la perspective de leur apporter un soutien multiforme et surtout psychologique afin de les inciter à poursuivre la mission à elle assignée en toute sérénité.

    Elle les a assurées de son entière disponibilité à les accompagner par des conseils pour être les meilleures dans cet engagement patriotique qui nécessite « un entraînement continu, de l’excellence, de la compétence, de la concentration, de la stabilité et des sacrifices pour être la vitrine de l’autorité et de la patrie ».

    C’est donc en mémoire de ce geste inestimable pour la jeune Section que cette délégation à été envoyée pour remercier de vive voix madame le Médiateur du Faso pour « sa sensibilité, son patriotisme, son humanisme, sa disponibilité et ses conseils avisés ».

    En rappel, la première section féminine motorisée a été créée en 1976. Mais, c’est en 1983, sous la Révolution que le Président du Faso, le Capitaine Thomas Sankara, a donné une place de choix aux femmes dans la police nationale et a ainsi renforcé et formé l’Escorte féminine qui était à l’époque l’Escorte présidentielle.

    Malheureusement, depuis la fin de la révolution, ladite escorte féminine a connu une longue léthargie. Elle va renaitre de ces cendres en septembre 2019. Mais, cette unité spéciale a besoin d’un accompagnement conséquent tant de l’Etat que de partenaires techniques et financiers.

    Un plaidoyer pour l’acquisition d’engins motorisés de 1200 – 1300 Cl, en lieu et place de ceux de 600 Cl qu’elles utilisent, a été formulé. Cette acquisition serait essentielle pour ces jeunes femmes décidées d’œuvrer dans un domaine dit traditionnellement réservé aux hommes.

    Halima K

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts