• Processus de réconciliation nationale : Le HCRUN sollicite l’accompagnement des responsables religieux
  • Promotion de la cohésion sociale au Burkina Faso : L’association Naaba abga apporte sa touche
  • Développement personnel : Des jeunes leaders engagés à impacter leur génération
  • Burkina Faso : la Direction Générale rassure la clientèle suite à la fermeture momentanée de Banque Atlantique
  • Mali : La junte propose un président militaire pour deux ans
  • Mesures contre la COVID-19 : la réouverture des frontières terrestres à l’étude
  • Elections couplées du 22 novembre 2020 : une cellule de veille patriotique voit le jour
  • RDC : le Dr Denis Mukwege placé sous protection des Nations unies
  • Tentative Jahboy: Un acteur culturel ivoirien des plus prometteurs…
  • Liberia: Le président Weah appelle à durcir les lois face à une «épidémie» de viols
  • Soudan : les crues du Nil tuent une centaine de personnes
  • Décès de George Bizos, l’avocat et grand ami de Mandela
  • Guinée : Le front contre un troisième mandat d’Alpha Condé se fissure
  • Niger : Inondations exceptionnelles causées par des pluies torrentielles
  • Ethiopie : Tenue d’un scrutin au Tigré contre l’avis du gouvernement
  • GreenYellow étend sa présence en Afrique avec deux centrales au Burkina Faso et en Tunisie
  • Le Burkina prévoit cinq milliards de FCFA pour faire face aux inondations
  • Compte-rendu Conseil des ministres
  • Présidentielle: les médias numériques ivoiriens invités à ne pas se faire manipuler par les politiques
  • Côte d’Ivoire : l’improbable retour de l’ex-président Gbagbo
  • Elections couplées du 22 novembre 2020 : une cellule de veille patriotique voit le jour

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    La Cellule de veille patriotique du Burkina Faso (CVP/BF) était face à la presse dans la matinée du jeudi 10 septembre 2020, pour se présenter au public.

    La Cellule de veille patriotique du Burkina Faso (CVP/BF) veut participer à la tenue d’élections apaisées au Burkina Faso en novembre 2020. Créée il y a de cela un mois, elle s’est présentée au public au cours d’un point de presse dans la matinée du jeudi 10 septembre 2020. Aux dires de son coordonnateur, Moumini Zéba, la CVP/BF est une organisation apolitique qui a pour ambition principale de sonner le tocsin et envisager des actions à même de permettre la bonne tenue des élections dans la paix, la quiétude et la non-violence. Parlant d’actions envisagées par la structure, M. Zéba a évoqué l’organisation de campagnes de sensibilisation à l’endroit de la population en général et la frange jeune en particulier.

    Ces campagnes visent également, a ajouté le coordonnateur du CVP/BF, à les exhorter à accepter et respecter les clauses légales sur les résultats des élections et les contentieux qui pourraient en découler.

    « Nous comptons également mener des plaidoyers auprès des responsables des formations politiques afin de les appeler à désarmer leurs discours et à promouvoir la non-violence dans les débats », a-t-il fait savoir. Convaincus que seules les élections constituent le moyen légal de renforcer l’ancrage de la démocratie au Burkina Faso, les membres de la cellule de veille ont promis d’agir dans la mesure de leur possible pour qu’elles se déroulent dans les meilleures conditions. Que répondez-vous donc à ceux qui disent que ce n’est pas la peine d’aller aux élections, car seule une action forte telle qu’une insurrection peut amener un vrai changement ?, ont demandé les journalistes. Répondant à la question, le coordonnateur de la CVP/BF a estimé que le pays ne peut pas aller d’insurrection en insurrection. « Nous ne pouvons pas passer notre temps à faire des insurrections. Les élections constituent la meilleure voie démocratique pour apporter le changement qu’on désire », a-t-il soutenu

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts