• Processus de réconciliation nationale : Le HCRUN sollicite l’accompagnement des responsables religieux
  • Promotion de la cohésion sociale au Burkina Faso : L’association Naaba abga apporte sa touche
  • Développement personnel : Des jeunes leaders engagés à impacter leur génération
  • Burkina Faso : la Direction Générale rassure la clientèle suite à la fermeture momentanée de Banque Atlantique
  • Mali : La junte propose un président militaire pour deux ans
  • Mesures contre la COVID-19 : la réouverture des frontières terrestres à l’étude
  • Elections couplées du 22 novembre 2020 : une cellule de veille patriotique voit le jour
  • RDC : le Dr Denis Mukwege placé sous protection des Nations unies
  • Tentative Jahboy: Un acteur culturel ivoirien des plus prometteurs…
  • Liberia: Le président Weah appelle à durcir les lois face à une «épidémie» de viols
  • Soudan : les crues du Nil tuent une centaine de personnes
  • Décès de George Bizos, l’avocat et grand ami de Mandela
  • Guinée : Le front contre un troisième mandat d’Alpha Condé se fissure
  • Niger : Inondations exceptionnelles causées par des pluies torrentielles
  • Ethiopie : Tenue d’un scrutin au Tigré contre l’avis du gouvernement
  • GreenYellow étend sa présence en Afrique avec deux centrales au Burkina Faso et en Tunisie
  • Le Burkina prévoit cinq milliards de FCFA pour faire face aux inondations
  • Compte-rendu Conseil des ministres
  • Présidentielle: les médias numériques ivoiriens invités à ne pas se faire manipuler par les politiques
  • Côte d’Ivoire : l’improbable retour de l’ex-président Gbagbo
  • Soudan : les crues du Nil tuent une centaine de personnes

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Au Sud de Khartoum, les habitants tentent de stopper les flots avec des sacs de sable et de cailloux.

    Pris au piège, depuis fin juillet, entre les crues du Nil à l’Est et les fortes pluies à l’Ouest, le Soudan a vu le niveau du Nil monter à 17,57 mètres, un record absolu depuis plus de cent ans.

    Ibrahim Hussein, un ancien habitant du quartier Alshiqlab, confirme le caractère inédit de ces inondations :

    « Nous n’avons jamais rien vu de tel, mes grands-parents ont vécu dans cette région pendant plus de 100 ans, et moi je vis ici depuis plus de 40 ans. Aucune inondation de cette ampleur ne s’était produite auparavant, ni aucune destruction de ce genre ».

    Des habitants de ce village documentent sur les réseaux sociaux, la difficulté de leur quotidien, envahis par les eaux.

    Démunis, ils vont parfois jusqu’à renforcer les digues en s’y installant, le temps de rapporter plus de sacs de sables :

    « Nous n’avons jamais rien vu de tel, mes grands-parents ont vécu dans cette région pendant plus de 100 ans, et moi je vis ici depuis plus de 40 ans. Aucune inondation de cette ampleur ne s’était produite auparavant, ni aucune destruction de ce genre ».

    Des habitants de ce village documentent sur les réseaux sociaux, la difficulté de leur quotidien, envahis par les eaux.

    Démunis, ils vont parfois jusqu’à renforcer les digues en s’y installant, le temps de rapporter plus de sacs de sables :

     Hamida Mohamed Hassan, est dévastée, elle a tout perdu :

     »Ma maison a été détruite par les inondations, nous sommes quatre familles sans abri ».

    Les eaux restées à hauteur de hanche, sont un terrain propice aux maladies comme la malaria ou le choléra.

    La crue apporte aussi des serpents, des scorpions, et des crocodiles autour des maisons.

    Khedr Mohamed Aly, s’inquiète : « Maintenant, le problème n’est pas seulement les inondations, le problème ce sont les crocodiles. De nombreux crocodiles ont été amenés par l’inondation. »

    Les autorités soudanaises ont imposé un état d’urgence de trois mois et mobilisé l’armée, alors que la montée des eaux a déjà tué une centaine de personnes, détruits plus de 100 000 maisons et fait plus d’un demi-million de déplacés.

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts