• Processus de réconciliation nationale : Le HCRUN sollicite l’accompagnement des responsables religieux
  • Promotion de la cohésion sociale au Burkina Faso : L’association Naaba abga apporte sa touche
  • Développement personnel : Des jeunes leaders engagés à impacter leur génération
  • Burkina Faso : la Direction Générale rassure la clientèle suite à la fermeture momentanée de Banque Atlantique
  • Mali : La junte propose un président militaire pour deux ans
  • Mesures contre la COVID-19 : la réouverture des frontières terrestres à l’étude
  • Elections couplées du 22 novembre 2020 : une cellule de veille patriotique voit le jour
  • RDC : le Dr Denis Mukwege placé sous protection des Nations unies
  • Tentative Jahboy: Un acteur culturel ivoirien des plus prometteurs…
  • Liberia: Le président Weah appelle à durcir les lois face à une «épidémie» de viols
  • Soudan : les crues du Nil tuent une centaine de personnes
  • Décès de George Bizos, l’avocat et grand ami de Mandela
  • Guinée : Le front contre un troisième mandat d’Alpha Condé se fissure
  • Niger : Inondations exceptionnelles causées par des pluies torrentielles
  • Ethiopie : Tenue d’un scrutin au Tigré contre l’avis du gouvernement
  • GreenYellow étend sa présence en Afrique avec deux centrales au Burkina Faso et en Tunisie
  • Le Burkina prévoit cinq milliards de FCFA pour faire face aux inondations
  • Compte-rendu Conseil des ministres
  • Présidentielle: les médias numériques ivoiriens invités à ne pas se faire manipuler par les politiques
  • Côte d’Ivoire : l’improbable retour de l’ex-président Gbagbo
  • RDC : le Dr Denis Mukwege placé sous protection des Nations unies

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Quarante-huit heures après que l’ONU a affirmé sa détermination à assurer la sécurité de Denis Mukwege en République démocratique du Congo, des policiers des Nations unies protègent à nouveau, depuis ce mercredi, la clinique Panzi du prix Nobel de la paix congolais. Ces policiers onusiens, en poste à l’origine, avaient été retirés en raison de cas de Covid-19 dans leurs rangs.

    Fin juillet, Denis Mukwege avait signalé des menaces sur les réseaux sociaux, contre lui, mais aussi ses proches, après qu’il a dénoncé un récent massacre de civils dans sa province du Sud-Kivu. Dans cette région, dans la ville de Bukavu, le docteur Mukwege, soigne des femmes victimes de violences sexuelles. Il y vit aussi depuis qu’il a échappé à un attentat visant son domicile en 2012.

    À Bukavu, jeudi dernier, des centaines de personnes ont défilé pour soutenir le docteur, celui que l’on surnomme le réparateur des femmes violées.

    Des policiers des Nations unies protègent à nouveau la clinique Panzi du prix Nobel de la paix congolais Denis Mukwege, qui a dénoncé des menaces à son encontre fin juillet en République démocratique du Congo.

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts