• Processus de réconciliation nationale : Le HCRUN sollicite l’accompagnement des responsables religieux
  • Promotion de la cohésion sociale au Burkina Faso : L’association Naaba abga apporte sa touche
  • Développement personnel : Des jeunes leaders engagés à impacter leur génération
  • Burkina Faso : la Direction Générale rassure la clientèle suite à la fermeture momentanée de Banque Atlantique
  • Mali : La junte propose un président militaire pour deux ans
  • Mesures contre la COVID-19 : la réouverture des frontières terrestres à l’étude
  • Elections couplées du 22 novembre 2020 : une cellule de veille patriotique voit le jour
  • RDC : le Dr Denis Mukwege placé sous protection des Nations unies
  • Tentative Jahboy: Un acteur culturel ivoirien des plus prometteurs…
  • Liberia: Le président Weah appelle à durcir les lois face à une «épidémie» de viols
  • Soudan : les crues du Nil tuent une centaine de personnes
  • Décès de George Bizos, l’avocat et grand ami de Mandela
  • Guinée : Le front contre un troisième mandat d’Alpha Condé se fissure
  • Niger : Inondations exceptionnelles causées par des pluies torrentielles
  • Ethiopie : Tenue d’un scrutin au Tigré contre l’avis du gouvernement
  • GreenYellow étend sa présence en Afrique avec deux centrales au Burkina Faso et en Tunisie
  • Le Burkina prévoit cinq milliards de FCFA pour faire face aux inondations
  • Compte-rendu Conseil des ministres
  • Présidentielle: les médias numériques ivoiriens invités à ne pas se faire manipuler par les politiques
  • Côte d’Ivoire : l’improbable retour de l’ex-président Gbagbo
  • Liberia: Le président Weah appelle à durcir les lois face à une «épidémie» de viols

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Le président George Weah a appelé à durcir les lois du Liberia lors d’une conférence de deux jours, ouverte mardi, et qui s’est poursuivie mercredi en présence de son prédécesseur, Mme Ellen Jonhson Sirleaf, de représentants d’organisations féminines, de l’ONU et de chefs traditionnels.

    «L’amélioration et le durcissement des lois en vigueur et des politiques de prévention et de lutte contre les violences sexuelles réduiront la fréquence des viols» et d’autres maux liés au genre, a déclaré M. Weah.

    Il a appelé les participants à «chercher les meilleures pratiques» pour «mettre fin aux viols, dans le pays qui fait face à «une alarmante recrudescence» des cas.

    Le Liberia subit «une épidémie de viols à côté de la pandémie de coronavirus», a-t-il dit.

    Le pays est depuis quelques semaines le théâtre d’une mobilisation des Libériennes face au viol, mais aussi de protestations contre l’inaction reprochée au gouvernement et au président.

    «Nous avons enregistré plus de 600 cas de viol entre juin et août», avait dit fin août Margaret Taylor, directrice de l’ONG Women Empowerment Network œuvrant pour les droits et l’émancipation des femmes.

    Rien qu’en mai, entre 80 et 100 affaires de viol ont été recensées, avec l’absence de sanctions contre les auteurs, des hommes adultes connus de leurs victimes dans la grande majorité.

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts