• Décédé le 08 juillet : le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le vendredi 17 juillet à Korhogo
  • Sommet extraordinaire de la conférence des chefs d’États membres de la CEDEAO: Discours d’ouverture de SEM Issoufou Mahamadou, Président en Exercice
  • Burkina/Éducation: Le ministère lance une initiative pour l’amélioration des résultats scolaires
  • Soudan : au moins 20 paysans tués par des hommes armés au Darfour (tribu)
  • Mort d’un Algérien en Belgique : Alger demande des explications à Bruxelles
  • Litige frontalier RDC – Zambie : la SADC donne raison à Kinshasa
  • Tchad : des officiers condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue
  • Présidentielle en Centrafrique : candidature attendue de l’ex-président Bozizé
  • Coronavirus en Afrique : état des lieux
  • Coronavirus : l’un des plus grands salons de l’artisanat africain annulé
  • Côte d’Ivoire : le Vice-Président Kablan Duncan a démissionné (Communiqué)
  • Burkina Faso : Le projet de loi sur la révision du Code électoral retiré à la dernière minute ce lundi
  • Entrée en sixième 2020-2021 : L’opération d’affectation en ligne débute le 24 juillet 2020
  • Début des obsèques du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Abidjan
  • Interview/ Seth Koko, candidat déclaré à la présidentielle de 2020 : « Pourquoi nous allons déjouer tous les pronostics en notre faveur »
  • USA : Donald Trump en public avec un masque
  • BEPC session 2020: les épreuves écrites ont débuté ce lundi
  • Mali : l’imam Dicko, leader écouté de la contestation, appelle au calme
  • Une « guerre » pour le contrôle d’une église fait cinq morts en Afrique du Sud
  • Sécession du Katanga : il y a 60 ans, le Congo sombrait dans le chaos
  • Soudan : au moins 20 paysans tués par des hommes armés au Darfour (tribu)

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Des hommes armés ont tué au moins 20 personnes, dont deux femmes et des enfants, qui étaient retournés sur leurs terres au Darfour dans l’ouest du Soudan pour la première fois depuis des années, a affirmé samedi à l’AFP un chef tribal.

    L’attaque survenue vendredi dans le Darfour-Sud a également fait 20 blessés, a indiqué Ibrahim Ahmad, joint par téléphone depuis Khartoum. Le bilan des morts “risque de s’alourdir car certains blessés sont dans un état grave”, a-t-il dit.

    Ces paysans, les propriétaires originaux de ces terres, avaient été autorisés à revenir, au terme d’un accord conclu il y a deux mois sous l‘égide du gouvernement entre ces propriétaires et ceux qui s’y étaient installés durant le conflit au Darfour, selon le chef tribal.

    “Aussi beaucoup de familles sont venues pour cultiver leur terre. Mais vendredi, des hommes armés sont arrivés et ont ouvert le feu  sur (les paysans), tuant vingt d’entre eux, dont deux femmes et des enfants”, a-t-il ajouté.

    La tuerie a eu lieu dans le lieu-dit d’Aboudos, à 90 km au sud de Nyala, la capitale du Darfour-Sud.

    Le Darfour, où sévissent des groupes armés, est le théâtre de violences depuis près de 20 ans. En 2003, un conflit y a éclaté entre le régime à majorité arabe d’Omar el-Béchir, aujourd’hui déchu, et des insurgés issus de minorités ethniques s’estimant marginalisées, faisant plusieurs centaines de milliers de morts selon l’ONU.

    Les violences meurtrières, dont les attaques de groupes armés, se sont poursuivies ces dernières années mais avec une moindre intensité que dans les années 2000.

    AFP

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts