• Education des enfants: Education Cannot Wait s’engage aux côtés du Burkina Faso
  • Burkina : le Pr Charlemagne Ouédraogo installé au ministère de la santé
  • Réconciliation nationale : « Il ne s’agira pas d’arrangement entre hommes politiques », Zéphirin Diabré
  • Ministère de l’administration territoriale : Clément Sawadogo désormais maître des lieux
  • Burkina Faso: Le nouveau ministre porte parole du gouvernement a pris fonction
  • WhatsApp rassure ses utilisateurs en Afrique francophone en réaffirmant sa politique de confidentialité
  • Burkina Faso : Zéphirin Diabré demande le soutien du peuple pour réussir la réconciliation
  • Utilisation des fréquences aux frontières terrestres de la Côte d’Ivoire au centre d’une rencontre d’experts à Abidjan
  • Côte d’Ivoire : Alphonse Soro de retour au pays, après plusieurs mois d’exil
  • De nouveaux timbres municipaux « plus sécurisés » en circulation à partir de février
  • Nouveaux timbres sécurisés, recours au digital : Les collectivités contournent la fraude fiscale
  • Télécommunications: l’annulation des bonus excédant 100% vise à la protection des consommateurs et l’assainissement de la concurrence entre les opérateurs, selon l’ARTCI
  • Mali : ‘’Sans Détour’’ / Bounty (Douentza) : Vraiment des civils ?
  • Coupe du Roi : Mohammed VI gâte le Raja de Casablanca
  • Violences au Capitole : Mike Pence refuse de déclarer Trump «inapte» au pouvoir
  • Les écoles devraient rester ouvertes malgré le COVID-19, selon la directrice de l’UNICEF
  • Ebola: vers la création d’une réserve mondiale de vaccin
  • Burkina Faso : le Premier ministre déclare avoir formé un « gouvernement d’ouverture » pour la mise en place de grandes réformes
  • Akinwumi Adesina, nommé « champion » de l’Initiative africaine d’adaptation au changement climatique, la « Grande muraille verte »
  • Des idées qui vont changer l’Afrique : monnaie digitale, droits de tirage, finance-climat…
  • Burkina/Éducation: Le ministère lance une initiative pour l’amélioration des résultats scolaires

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Le secrétaire général du ministère en charge de l’Education nationale Pr Kalifa Traoré a lancé vendredi à Ouagadougou, l’initiative «Data Must Speak (DMS)» avec l’objectif «d’accroitre l’équité dans l’accès à l’éducation et d’améliorer les résultats scolaires».

    L’initiative «Les données doivent parler», en anglais «Data must speak (DMS)», vise à maximiser l’utilisation des données existantes sur l’éducation afin qu’elles puissent guider les décisions politiques, informer les citoyens et autonomiser les communautés», a déclaré vendredi le Pr Kalifa Traoré.

    Le secrétaire général du ministère en charge de l’Education nationale, Pr Kalifa Traoré s’exprimait vendredi à Ouagadougou, à la cérémonie de lancement de l’initiative DMS au Burkina Faso.

    Selon lui, «l’objectif ultime (de l’initiative) est d’accroitre l’équité dans l’accès à l’éducation et d’améliorer les résultats scolaires».

    A ce sujet, un atelier de deux jours (vendredi et samedi) s’est ouvert après le lancement. Il vise à «présenter le projet DMS, les applications possibles au Burkina Faso», a indiqué le secrétaire général, Pr Kalifa Traoré.

    L’atelier permettra également «de discuter avec les acteurs, des besoins et opportunités spécifiques du Burkina Faso afin de contextualiser le projet et définir les produits attendus en tenant compte de deux composantes à partir des réalités de notre pays», a-t-il affirmé.

    Ces deux composantes a-t-il précisé, sont «système d’information» et «composante communication et participation de la communauté».

    Lancée en 2014, DMS est une initiative de l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) qui est déjà mise en œuvre dans certains pays africains à savoir Madagascar, Namibie, Zambie, Togo, Tchad et Niger.

    Selon le représentant par intérim de l’UNICEF, James Mugaju, «l’initiative s’inscrit dans la recherche de pistes de solutions à la problématique d’accès à l’éducation et à la crise de l’apprentissage».

    «Nous ne pouvons pas aider les enfants à aller à l’école sans les connaitre, savoir où ils sont localisés, sans information sur les écoles, les enseignants et l’initiative permettra d’avoir ces données et mieux les exploiter», a-t-il affirmé.

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts