• Décédé le 08 juillet : le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le vendredi 17 juillet à Korhogo
  • Sommet extraordinaire de la conférence des chefs d’États membres de la CEDEAO: Discours d’ouverture de SEM Issoufou Mahamadou, Président en Exercice
  • Burkina/Éducation: Le ministère lance une initiative pour l’amélioration des résultats scolaires
  • Soudan : au moins 20 paysans tués par des hommes armés au Darfour (tribu)
  • Mort d’un Algérien en Belgique : Alger demande des explications à Bruxelles
  • Litige frontalier RDC – Zambie : la SADC donne raison à Kinshasa
  • Tchad : des officiers condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue
  • Présidentielle en Centrafrique : candidature attendue de l’ex-président Bozizé
  • Coronavirus en Afrique : état des lieux
  • Coronavirus : l’un des plus grands salons de l’artisanat africain annulé
  • Côte d’Ivoire : le Vice-Président Kablan Duncan a démissionné (Communiqué)
  • Burkina Faso : Le projet de loi sur la révision du Code électoral retiré à la dernière minute ce lundi
  • Entrée en sixième 2020-2021 : L’opération d’affectation en ligne débute le 24 juillet 2020
  • Début des obsèques du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Abidjan
  • Interview/ Seth Koko, candidat déclaré à la présidentielle de 2020 : « Pourquoi nous allons déjouer tous les pronostics en notre faveur »
  • USA : Donald Trump en public avec un masque
  • BEPC session 2020: les épreuves écrites ont débuté ce lundi
  • Mali : l’imam Dicko, leader écouté de la contestation, appelle au calme
  • Une « guerre » pour le contrôle d’une église fait cinq morts en Afrique du Sud
  • Sécession du Katanga : il y a 60 ans, le Congo sombrait dans le chaos
  • Mali : prise d’assaut de la télévision nationale et du Parlement par les manifestants

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Des manifestants ont pris d’assaut les locaux de la chaîne de télévision nationale et de l’Assemblée nationale lors de manifestations dans la capitale Bamako vendredi.

    Leur action s’inscrit dans le cadre d’un appel à la désobéissance civile lancé par les dirigeants de la manifestation pour faire pression sur le président Ibrahim Boubacar Keita.

    L’Assemblée nationale du Mali a été incendiée et saccagée par des manifestants en colère, ce qui a entraîné la mort d’une personne selon les autorités hospitalières.

    Les bureaux de la radio et de la télévision nationale à Bamako ont été pris d’assaut par des manifestants en colère.

    Les dirigeants de la manifestation ont publié un plan en dix points en rapport avec la désobéissance civile, qui prévoyait de forcer l’arrêt de toutes les opérations gouvernementales, à l’exception du système de santé.

    Ils ont également demandé aux citoyens de ne pas payer d’impôts tout en leur demandant de le faire sans violence.

    Des milliers de personnes se sont initialement réunies sur une place centrale de la ville pour demander la démission d’IBK en raison du conflit jihadiste qui dure depuis longtemps dans le pays, des difficultés économiques et de la corruption perçue du gouvernement.

    Mais la manifestation a ensuite dégénéré en une violence rarement vue dans la capitale de ce pays ouest-africain.

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts