• Décédé le 08 juillet : le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le vendredi 17 juillet à Korhogo
  • Sommet extraordinaire de la conférence des chefs d’États membres de la CEDEAO: Discours d’ouverture de SEM Issoufou Mahamadou, Président en Exercice
  • Burkina/Éducation: Le ministère lance une initiative pour l’amélioration des résultats scolaires
  • Soudan : au moins 20 paysans tués par des hommes armés au Darfour (tribu)
  • Mort d’un Algérien en Belgique : Alger demande des explications à Bruxelles
  • Litige frontalier RDC – Zambie : la SADC donne raison à Kinshasa
  • Tchad : des officiers condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue
  • Présidentielle en Centrafrique : candidature attendue de l’ex-président Bozizé
  • Coronavirus en Afrique : état des lieux
  • Coronavirus : l’un des plus grands salons de l’artisanat africain annulé
  • Côte d’Ivoire : le Vice-Président Kablan Duncan a démissionné (Communiqué)
  • Burkina Faso : Le projet de loi sur la révision du Code électoral retiré à la dernière minute ce lundi
  • Entrée en sixième 2020-2021 : L’opération d’affectation en ligne débute le 24 juillet 2020
  • Début des obsèques du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Abidjan
  • Interview/ Seth Koko, candidat déclaré à la présidentielle de 2020 : « Pourquoi nous allons déjouer tous les pronostics en notre faveur »
  • USA : Donald Trump en public avec un masque
  • BEPC session 2020: les épreuves écrites ont débuté ce lundi
  • Mali : l’imam Dicko, leader écouté de la contestation, appelle au calme
  • Une « guerre » pour le contrôle d’une église fait cinq morts en Afrique du Sud
  • Sécession du Katanga : il y a 60 ans, le Congo sombrait dans le chaos
  • Ghana : une école pour les enfants handicapés

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Ayant travaillé pendant des années à Accra, la capitale du Ghana, avec des enfants et des jeunes adultes ayant des besoins spéciaux, Emma Elinam Shallah, 34 ans, a décidé qu’il était temps que sa ville natale bénéficie de sa riche expérience.

    Sa motivation est née du fait qu’un certain nombre d’enfants handicapés de la région sont exclus de l‘éducation parce que leurs parents n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants dans la seule école spéciale de la région, située à environ 204 kilomètres.

    Je suis retourné à l’Assemblée et je leur ai demandé si nous pouvions faire quelque chose. Et ils m’ont répondu que oui, oui, oui, si je pouvais m’organiser et mettre en place quelques éléments. Oui, nous pouvons commencer quelque chose parce que les quelques enfants qui peuvent aller à l‘école à partir d’ici, vont jusqu‘à Hohoe et le reste est à la maison”, a déclaré Emma Elinam Sallah, fondatrice de l‘école spéciale d’Anlo.

        Le tout est autofinancé, nous ne prenons l’argent d’aucun parent

    Elle concède que le soutien de ses amis et de son entreprise de fruits de mer ne suffit pas à soutenir le projet.

    Le tout est autofinancé, nous ne prenons l’argent d’aucun parent, donc je dirai que nous avons besoin d’un soutien financier. Et oui, nous n’avons pas de structure de classe appropriée, donc c’est notre besoin le plus pressant pour le moment”, ajoute Emma Elinam Sallah.

    Avec son école Anlo Special needs, Emma Elinam Sallah dissipe progressivement les préjugés qui entourent les enfants handicapés physiques.

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts