• Le président du Faso lance un appel au don de sang
  • Championnat des voix lourdes 2020: La phase active des sélections en téléchargement
  • RDC : Un héritage trop lourd à porter, les Léopards passés au peigne fin
  • Libye : des milices fidèles au Gouvernement d’union nationale défilent à tripoli
  • Mali : au moins un mort lors d’une nouvelle manifestation, le président IBK invite au dialogue
  • Ghana : une école pour les enfants handicapés
  • Tunisie : manifestation devant un site pétrolier
  • Mali : prise d’assaut de la télévision nationale et du Parlement par les manifestants
  • Après Pjanic, le Barça négocie un nouveau deal avec un joueur de la Juventus
  • Habib Beye dévoile son meilleur souvenir en carrière
  • Sadio Mané, Éric Bailly, Messi, voici le top 16 des records de l’histoire du football
  • Affaire recrutement CNSS : Rendez-vous le 21 juillet pour les plaidoiries
  • Lutte contre la COVID-19 : Bank of Africa fait don de vivres au ministère en charge de la femme.
  • Grève syndicale des 08 et 09 juillet 2020 : Un bilan satisfaisant pour la coalition de Bobo-Dioulasso
  • Burkina: 73,5 milliard de FCFA destinés à 300 milles personnes pour mécaniser l’agriculture
  • Dialogue politique: le comité de suivi tranche pour le respect du calendrier électoral
  • Burkina Faso: Le procès des activistes dont Rahouf Bahiré renvoyé au 14 juillet 2020
  • Mali : escalade à Bamako, au moins un mort au cours de la manifestation contre le président Keïta
  • Burkina: les partis politiques s’opposent au report des législatives proposé par des députés
  • Présidentielle 2020 au Burkina Faso: Blaise Compaoré valide la candidature de Eddie Komboïgo ( Officiel)
  • Lutte contre la COVD -19 au Burkina Faso: L’USAID fait don de tablettes
  • Côte d’Ivoire: un Burkinabè «coordonnateur» présumé de l’attaque de Kafolo

    By in Côte d’Ivoire share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    L’opération « rétorsion », lancée au lendemain de l’attaque afin de retrouver les responsables, a abouti à l’arrestation d’une « trentaine » de « combattants, agents de renseignements ou logisticiens », selon les autorités. Parmi ces interpellés figure cet homme, un Burkinabè, présenté comme le « coordonnateur » de la mission commando.

    Avec notre correspondant à Abidjan,  François Hume-Ferkatadji

    Il s’appelle Sidibé Ali, dit « Sofiane », mais les informations à son sujet restent encore parcellaires. Celui qui est présenté comme l’un des chefs de l’attaque de Kafolo est de nationalité burkinabè. Il n’a pas eu le temps de passer la frontière lors de sa fuite, puisqu’il a été arrêté en Côte d’Ivoire, selon les autorités ivoiriennes. Il est actuellement entre les mains des services de renseignements.

    Fait-il parti d’un groupe terroriste identifié ? Le chef d’état-major des armées, Lassina Doumbia, a été évasif au sujet de cet individu. Le ministre de la Défense Hamed Bakayoko a quant à lui déclaré « attendre les conclusions de l’enquête du procureur de la République » pour connaître le pedigree de ce combattant. Des informations d’autant plus importantes que l’attaque de Kafolo n’a pas été revendiquée, même si la katiba Macina d’Amadou Koufa, affiliée au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), lui-même affilié à Al-Qaeda, est fortement soupçonnée d’en être à l’origine.

    « Qui d’autres qu’un groupe armé constitué peut monter une opération aussi sophistiquée à la frontière de deux pays ? » s’interroge Rinaldo Depagne, chercheur à l’International Crisis Group, qui parle d’une attaque « audacieuse », qui « prend la cible par deux à trois points différents avec un bilan lourd ».

    Pour Lassina Diarra, spécialiste des mouvements terroristes en Afrique de l’Ouest, l’absence de revendication est fréquente « les groupes terroristes cherchent à laisser planer le doute, les suspicions, et cela contribue à fragmenter davantage la société ».

    Selon un dernier bilan, l’attaque du poste mixte de Kafolo le 11 juin dernier dans le nord de la Côte d’Ivoire a fait 13 victimes militaires.

    RFI

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts