• Championnat des voix lourdes 2020: La phase active des sélections en téléchargement
  • Gabon : débat autour de la dépénalisation de l’homosexualité
  • RDC : les catholiques exigent la fin de la coalition
  • Nouvel élan pour le G5 Sahel
  • Ethiopie : arrestation d’un populaire leader d’opposition oromo
  • Fête de la musique 2020: l’événement célébré à Tenkodogo
  • Préservation de l’environnement : L’UICN outille ses relais au Burkina
  • G5 Sahel: Les Chefs d’Etat plaident pour un engagement militaire accru de la Communauté internationale
  • Contentieux judiciaire entre Canal+ Burkina, filiale Bolloré à son ex-distributeur PROSAT: « Eddie KOMBOÏGO fait bien la part entre ses affaires privées et la gestion d’un parti de notoriété » (CDP)
  • Adama Kanazoé, Conseiller spécial du Président du Faso serait menacé de mort selon ses partisans
  • Déploiement des opérateurs de kits: Les clarifications de la CENI
  • Burkina Faso: Bêtise ou courage politique, ce qui risque d’emporter le MPP
  • Burkina Faso: des “travailleurs indélicats” à la présidence du Faso?
  • Région de l’Est: encore un nouveau drame à Tanwalbougou?
  • Affaire des 30 millions: «Les gens écrivent des contre-vérités par ignorance du dossier» (Adama Kanazoé)
  • Le programme « Gabon famille verte » encourage le retour à la terre
  • Nigeria : cinq humanitaires enlevés par un groupe jihadiste dans le nord-est
  • Le « regret » belge pour le passé du Congo suscite des réactions mitigées en RDC
  • Affaire recrutement CNSS : « Il n’y a pas de fraude », selon Me Timothée Zongo
  • Affaire audios sur le Conseiller spécial Adama Kanazoé: Le ministre Éric Bougouma s’en lave les mains
  • Burkina Faso: Le CDP, l’un des rares partis politiques a disposer de militants convaincus
  • Burkina Faso: les centres de dépistage ne désemplissent pas

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    À Ouagadougou, deux centres de dépistages sont ouverts. Ils permettent aux populations de s’y rendre pour se faire dépister du Covid-19 gratuitement. L’équipe du centre médical Pôgbi reçoit aujourd’hui au moins 60 personnes par jour.

    Avec notre correspondant à Ouagadougou,  Yaya Boudani

    Après une période où le nombre de personnes contaminées était à la baisse, les chiffres repartent à la hausse. À la date du 25 juin, on comptait cinq nouveaux cas confirmés dont deux cas importés et trois cas de transmission communautaire (Ouagadougou). Le pays compte aujourd’hui 71 cas actifs. Et selon le docteur Brice Bicaba, directeur du Centre des opérations de réponses aux urgences sanitaires, ces nouveaux chiffres viennent rappeler que la maladie n’est pas finie et qu’il faut continuer à respecter les gestes barrières. Le gouvernement a opté pour les dépistages massifs et volontaires.

    Au centre médical Pogbi de Ouagadougou, l’équipe de dépistage reçoit plusieurs catégories de volontaires. Il y a ce voyageur venu de Côte d’Ivoire malgré la fermeture des frontières. Il est mis en isolement en attendant le résultat de son test. Assis sur un banc, Joël Gnoumou est venu avec le personnel administratif d’un établissement d’enseignement pour le dépistage volontaire. « On a fait venir des étudiants, et on aurait aimé, si les conditions étaient réunies, que tous puissent se faire dépister. »

    Après un cas confirmé dans son institut, cette étudiante, qui préfère garder l’anonymat est venue se rassurer. « Il y a eu un cas confirmé dans mon établissement. Donc je suis venu faire le dépistage pour voir si je ne suis pas infectée après un éventuel contact avec cette personne. »

    Bernadette Traoré, auxiliaire en pharmacie, prépare un voyage. « Bien sûr que cela m’inquiète. Comme j’ai déjà voyagé. Donc si je le fais avant de voyager, c’est bon. »

    Le nombre de volontaires augmente depuis l’ouverture de ce centre. Environ une soixantaine de personnes est dépisté au quotidien. « Ici nous n’avons pas de tests rapides. Nous utilisons les tests pour les laboratoires, la PCR [prélèvement par le nez, NDLR] surtout », explique le Dr Alexis Rouamba, responsable du centre médical de Pogbi.

    Pour l’équipe médicale, l’idéal serait d’avoir les tests rapides dans plusieurs centres de santé, afin d’éviter certaines confusions, avec la saison des pluies et le paludisme qui s’annoncent.

    RFI

    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/tankonnon.info/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts