• Promotion des valeurs de la maison de l’Entreprise : le Premier ministre sollicité
  • Accident de Tiger Woods : « Ça ne peut pas s’arrêter comme ça »… Le Tigre n’a pas dit son dernier mot
  • Région de l’Est : ENABEL renforce la mobilité des forces de sécurité
  • Second compact du MCC au Burkina : une priorité à l’accès à l’électricité!
  • 164ème journée internationale de la femme au Burkina Faso : une célébration empreinte de sobriété
  • Mali : Populations civiles victimes du djihadisme
  • Chrissy Teigen ne veut plus être suivie par le président américain sur Twitter et elle a été exaucée
  • Chine: la justice indemnise une femme pour les tâches ménagères effectuées pendant son mariage
  • Ligue des champions. La colère noire de Gasperini après le match face au Real Madrid
  • Atalanta – Real Madrid : Freuler présente ses excuses pour son carton rouge
  • «Plus rien n’a de sens» : l’hommage poignant du père de Christophe Dominici
  • « J’étais mourant » : Magloire confie pourquoi il a pesé jusqu’à 198 kilos
  • L’Afrique cherche de nouvelles fréquences pour la radio analogique
  • Abidjan va accueillir la fin de la 3e saison de The Voice Afrique francophone
  • L’UNESCO et le studio de production du comédien Mamane collaborent pour promouvoir l’histoire de l’Afrique
  • Covid-19: le Ghana reçoit la première livraison mondiale de vaccins gratuits
  • Al Qaïda menace encore une fois la France
  • Forces Armées Nationales : 11 terroristes neutralisés et un autre capturé dans l’Oudalan
  • Justice et Droits de l’Homme : l’ordre des notaires traduit ses doléances à la ministre Victoria Ouédraogo-Kibora
  • Démarche qualité dans l’administration publique:le guide méthodologique passé à la loupe
  • Le « colonialisme a été une erreur profonde, une faute de la République », déclare Macron

    « Bâtir avec une France nouvelle un partenariat d’amitié »

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Emmanuel Macron, lors d’une conférence de presse à Abidjan en compagnie du président ivoirien Alassane Ouattara, ce samedi soir, a estimé que le colonialisme a été une « faute de la République ».

    Le président français Emmanuel Macron a estimé, ce samedi soir, que le colonialisme a été une « faute de la République » lors d’une conférence de presse à Abidjan en compagnie du président ivoirien Alassane Ouattara. 

    « Trop souvent aujourd’hui la France est perçue » comme ayant « un regard d’hégémonie et des oripeaux d’un colonialisme qui a été une erreur profonde, une faute de la République », a-t-il déclaré, appelant à « bâtir une nouvelle page ».

    « Moi j’appartiens à une génération qui n’est pas celle de la colonisation. Le continent africain est un continent jeune. Les 3/4 de votre pays n’ont jamais connu la colonisation », a rappelé le président.

    « Bâtir avec une France nouvelle un partenariat d’amitié »

    « Parfois les jeunes reprochent à la France des troubles, des difficultés qu’ils ont pu vivre auxquelles la France ne peut rien. Alors, je sais, on (la France) est parfois la cible toute désignée, c’est plus simple (…) Quand c’est difficile, on dit ‘c’est la France' », a-t-il poursuivi.

    Emmanuel Macron a conclu en espérant que « cette Afrique jeune accepte de bâtir avec une France nouvelle un partenariat d’amitié (…) beaucoup plus fécond ». 
        
    En février 2017, Emmanuel Macron, alors candidat à la présidentielle, avait déclaré sur une chaîne algérienne que « la colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime contre l’humanité ». « Il est inadmissible de faire la glorification de la colonisation », avait-il estimé précisant qu’il « l’a toujours condamnée ». Ses déclarations avaient créé une polémique en FranceC.Bo. avec AFP

    bfmtv

    Recommended posts